La discographie du Polo

Tout ce qui concerne la musique, classique, Pop, Rock, Hip Hop, R&B, Rap,reggae, Métal, variétés, Classique, votre collection musicale, albums ou Cd que vous voulez nous faire découvrir.

Modérateur: JiDé

Répondre
Avatar du membre
Pol
Le frérot du JiDé
Messages: 5286
Enregistré le: mar. 22 déc. 2015 13:10
Localisation: Galice (espagne)
x 4948
Genre:
Zodiaque:

Re: La discographie du Polo

Message par Pol » mar. 10 sept. 2019 19:06

Georges Bizet (1838-1875) - Carmen
Le prélude (ouverture) reprend quelques thèmes de l'opéra dont la célèbre chanson du Toréador ...
ACTE I
-1) Introduction : Une place à Séville, le corps de garde avec, en face, la manufacture de tabacs. Les soldats et leur brigadier Morales se réjouissent de leur vie bien tranquille à Séville, ville calme. Puis parait Micaëla, hésitante, avance, recule, regarde les soldats ... Morales l'aborde et lui signifie que celui qu'elle recherche, le brigadier don José, sera là à la relève de la garde, ce soir-même. C'est dit, elle repassera ce soir, lorsque la garde montante remplacera la garde descendante :
-2) Marche et chœur des gamins : Un clairon sonne au loin, se rapproche, annonçant la relève de la garde. Les gamins se précipitent et singent les soldats de la relève de la garde. Morales apprend à Don José qu'une jeune fille (Micaëla) le cherchait plus tôt dans la journée.
4 x
aimé par: JiDé, Zaphale, xs4u, Madame JiDaille
Avatar du membre
Pol
Le frérot du JiDé
Messages: 5286
Enregistré le: mar. 22 déc. 2015 13:10
Localisation: Galice (espagne)
x 4948
Genre:
Zodiaque:

Re: La discographie du Polo

Message par Pol » mer. 11 sept. 2019 15:27

Georges Bizet (1838-1875) - Carmen (suite ...)

Le lieutenant Zuniga (nouvellement affecté à Séville) s’enquière auprès de Don José sur les cigarières qui travaillent à la manufacture de tabac, en face de la caserne, s'il y en a de jeunes, de jolies ... devant l'air détaché de Don José, le lieutenant comprend que celui-ci n'a d'yeux que pour la jeune Micaëla, orpheline recueillie par sa mère.

-3) Chœur et scène : Puis ils sont interrompus par la cloche de la manufacture : "Voici la cloche qui sonne, mon lieutenant, vous allez pouvoir juger vous-même .... Tous les célibataires de la ville sont réunis, espérant apercevoir une jeune et jolie fille, et surtout la Carmencita (Carmen).
Les jeunes gens interrogent Carmen : "La voilà ... Voilà la Carmencita ... Carmen, sur tes pas nous nous pressons tous; / Carmen, sois gentille au moins réponds-nous, / Et dis-nous quel jour tu nous aimeras ! réponse claire de Carmen : " Quand je vous aimerai ? / Ma foi, je ne sais pas. / Peut être jamais, peut être demain ... / Mais pas aujourd'hui, c'est certain !

-4) Habanera (en Français "Havanaise", mais je préfère le terme "Habanera) : Carmen entonne la fameuse Habanera, devant tous les jeunes hommes de la ville, les gardes, et l'impassible Don José (Roberto Alagna) (qui ne pense qu'à Micaëla), tandis que le lieutenant Zuniga se fait un peu "chambrer" par Carmen (trop sûr de lui ?).
[+] Paroles de la Habanera
Paroles de la Habanera :
L'amour est un oiseau rebelle
Que nul ne peut apprivoiser,
Et c'est bien en vain qu'on l'appelle,
S'il lui convient de refuser.
Rien n'y fait, menace ou prière,
L'un parle bien, l'autre se tait;
Et c'est l'autre que je préfère
Il n'a rien dit; mais il me plaît.
L'amour! L'amour! L'amour! L'amour!
L'amour est enfant de Bohême,
Il n'a jamais, jamais connu de loi,
Si tu ne m'aimes pas, je t'aime,
Si je t'aime, prend garde à toi!
Si tu ne m'aimes pas,
Si tu ne m'aimes pas, je t'aime!
Mais, si je t'aime,
Si je t'aime, prend garde à toi!
L'oiseau que tu croyais surprendre
Battit de l'aile et s'envola;
L'amour est loin, tu peux l'attendre;
Tu ne l'attends plus, il est là!
Tout autour de toi vite, vite,
Il vient, s'en va, puis il revient!
Tu crois le tenir, il t'évite;
Tu crois l'éviter, il te tient!
L'amour, l'amour, l'amour, l'amour!
L'amour est enfant de Bohême,
Il n'a jamais, jamais connu de loi,
Si tu ne m'aimes pas, je t'aime,
Si je t'aime, prend garde à toi!
Si tu ne m'aimes pas,
Si tu ne m'aime pas, je t'aime!
Mais, si je t'aime,
Si je t'aime, prend garde à toi!
-5) Scène : La cloche de la manufacture sonne, la place se vide et Don José reste seul, pensif. Carmen a jeté son dévolu sur Don José et lui a même lancé une fleur "quelle effronterie ! Avec quelle adresse elle m'a lancé cette fleur ! Certainement, s'il y a des sorcières, cette fille-là en est une !.

-6) Duo : Arrive Micaëla qui lui apporte le bonjour du pays, et lui donne de la part de sa mère un peu d'argent, une lettre et un baiser. Elle prie son fils de ne pas tarder à revenir auprès d'elle et d'épouser Micaëla. Don José comprend que sans la venue de Micaëla, il serait facilement devenu la proie de l'intrigante Carmen.
4 x
aimé par: xs4u, Zaphale, JiDé, Madame JiDaille
Avatar du membre
Pol
Le frérot du JiDé
Messages: 5286
Enregistré le: mar. 22 déc. 2015 13:10
Localisation: Galice (espagne)
x 4948
Genre:
Zodiaque:

Re: La discographie du Polo

Message par Pol » jeu. 12 sept. 2019 15:32

Georges Bizet (1838-1875) - Carmen (suite ...)
-7) Chœur : Grande clameur à l'intérieur de la manufacture ... Carmen vient de lacérer le visage d'une de ses compagnes de travail. Le lieutenant Zuniga souhaite interroger la gitane, mais celle-ci, aussi insolente que sûre d'elle-même, se contente de fredonner. Ce qui énerve passablement Zuniga qui demande à Don José de conduire Carmen en prison.

-8) chanson et mélodrame : On a lié les mains de Carmen, mais celle-ci veut amener Don José à la laisser s'échapper.
-9) Chanson et duo : celle-ci lui promet qu'elle l'aimera dans la taverne de son ami Lillas Pastia, sur les remparts, où elle lui donne rendez-vous. Enivré par cette perspective, José décide de laisser Carmen s'enfuir.
[+] Près des remparts de Séville
Près des remparts de Séville
chez mon ami Lillas Pastia,
j'irai danser la seguedille
et boire du Manzanilla,
j'irai chez mon ami Lillas Pastia.
Oui, mais toute seule on s'ennuie,
et les vrais plaisir sont à deux;
donc pour me tenir compagnie,
j’emmènerai mon amoureux!
Mon amoureux!... Il est au diable!
Je l'ai mis à la porte hier!
Mon pauvre cœur, très consolable,
mon cœur est libre comme l'air!
J'ai des galants à la douzaine;
mais ils ne sont pas à mon gré.
Voici la fin de la semaine,
qui veut m'aimer? je l'aimerai!
Qui veut mon âme? Elle est à prendre!
Vous arrivez au bon moment!
Je n'ai guère le temps d'attendre,
car avec mon nouvel amant
près des remparts de Séville,
chez mon ami Lillas Pastia,
j'irai danser la seguedille
et boire…
-10) Finale acte I : En présence de Zuniga, Carmen pousse violemment Don José qui tombe et elle en profite pour s'enfuir, tandis que Zuniga est la risée des cigarières qui l'entourent.
Modifié en dernier par Pol le jeu. 12 sept. 2019 19:33, modifié 1 fois.
4 x
aimé par: xs4u, Zaphale, JiDé, Madame JiDaille
Avatar du membre
manie
Fait sont CiNoche
Messages: 5941
Enregistré le: sam. 2 janv. 2016 11:25
Localisation:
x 7478

Re: La discographie du Polo

Message par manie » jeu. 12 sept. 2019 18:18

Coucou Pol !! Merci ! :chinois:

Je m'interroge ... Bizarre tous ces gens qui fument sur scène ...
2 x
aimé par: Pol, Zaphale
" Heureux les félés, car ils laissent passer la lumière" Michel Audiard
Avatar du membre
Pol
Le frérot du JiDé
Messages: 5286
Enregistré le: mar. 22 déc. 2015 13:10
Localisation: Galice (espagne)
x 4948
Genre:
Zodiaque:

Re: La discographie du Polo

Message par Pol » lun. 16 sept. 2019 16:09

Georges Bizet (1838-1875) - Carmen (suite ...)
ACTE II

Entr'acte deuxième acte : Dans la taverne, chez Lillas Pastia, au pied des rempart à Séville ...
-11) Chanson : Quelques soldats dont le lieutenant Zuniga. Des bohémiennes dansent aux accents du chant de Carmen ...
-12) Une clameur provient de la rue : c'est le toréador Escamillo accompagné d'une foule d'admirateurs. Zuniga décide qu'il faut absolument le faire entrer dans la taverne et lui offrir à boire. Lorsque qu'Escamillo entre, il veut présenter ses hommages à Carmen, mais celle-ci l'éconduit. Zuniga qui demande un rendez-vous galant n'est pas mieux traité. devant l'admiration réciproque des soldats et du toréador, Escamillo porte un toast ...
[+] Chanson du toréador
Votre toast, je peux vous le rendre,
señors, car avec les soldats
oui, les toreros peuvent s'entendre;
pour plaisirs, ils ont les combats!
Le cirque est plein,
c'est jour de fête!
Le cirque est plein du haut en bas;
les spectateurs perdant la tête,
s'interpellent à grands fracas!
Apostrophes, cris et tapage
poussés jusques à la fureur!
Car c'est la fête du courage!
C'est la fête des gens de coeur!
Allons! en garde! allons! allons! ah!
Toréador, en garde!
Et songe bien, oui,
songe en combattant
qu'un oeil noir te regarde
et que l'amour t'attend,

TOUS
Toréador, en garde!
Toréador! Toréador!
Et songe bien, oui,
songe en combattant,
| qu'un oeil noir te regarde
et que l'amour t'attend,
Toréador, l'amour, l'amour t'attend!

ESCAMILLO
Tout d'un coup, on fait silence,
ah! que se passe-t-il?
Plus de cris,
c'est l'instant!
Le taureau s'élance
en bondissant hors du toril!
Il entre, il frappe!... un cheval roule,
entraînant un picador.
"Ah! Bravo! Toro!"
hurle la foule.
Le taureau va...
il vient et frappe encore!
En secouant ses banderilles,
plein de fureur, il court!.
le cirque est plein de sang!
On se sauve... on franchit les grilles!.
C'est ton tour maintenant!
Allons! en garde! allons! allons!
Ah! Toréador, en garde!
Toréador! Toréador!
Et songe bien, oui,
songe en combattant
qu'un oeil noir te regarde
et que l'amour t'attend,
Toréador, l'amour, l'amour t'attend!

TOUS
Toréador, en garde!
Toréador! Toréador!
Et songe bien, oui, songe en combattant,
qu'un oeil noir te regarde
et que l'amour t'attend,
Toréador, l'amour, l'amour t'attend!
4 x
aimé par: JiDé, Zaphale, manie, Madame JiDaille
Répondre