Les Nouvelles:

Pour les invités, n’hésitez pas !!, entrez !!, on ne mord pas :rires4: :yè:

Le Vietnam

Poésies, ouvrages, peintures, cultures du monde ...

Modérateur : JiDé

Répondre
Avatar du membre
JiDé
Le Taulier
Messages : 7078
Enregistré le : ven. 11 déc. 2015 20:07
Localisation : CitySouris
x 8401
Genre :
Zodiaque :

Le Vietnam

Message par JiDé » mer. 31 août 2016 12:45

Image
Le Vietnam
Guide voyage Vietnam 2016

Ruiné et dévasté par 30 années de combat pour l’indépendance, prisonnier d’un système bureaucratique inapte à le sortir du marasme, le Vietnam semblait abandonné aux ténèbres de l’histoire et de l’actualité.

Allait-il sortir un jour de son long silence ? Vaincre la paralysie ? Il avait bien chassé de son sol deux puissantes armées (les Français et les Américains), et il n’arrivait pas à vaincre la pauvreté.

Aujourd’hui, l’huître fermée de l’Asie du Sud-Est s’ouvre au monde extérieur. Le malade se remet à marcher. Un miracle ? Non, une convalescence seulement. Même si la démocratie reste encore un sujet tabou...

Le Vietnam est un pays splendide dont la silhouette géographique dessine la forme d’un dragon, symbole de force et de bienfaits, en Extrême-Orient. Là, tout n’est que rizières noyées sous le soleil, haies de bambous et chapeaux coniques.

Images d’une Asie éternelle, miraculeusement préservée, intacte, simple, rustique même. Un voyage ici, c’est encore une aventure, tant les infrastructures sont parfois réduites au minimum.

De la baie d’Along au delta du Mékong, en passant par Hanoi, ville à l’architecture coloniale unique, et Hồ Chí Minh-Ville, la grande cité du Sud, ne vous attendez pas à un voyage tranquille si vous cherchez les clichés et la facilité.

Le Vietnam revient de loin. Pourtant, tout y change actuellement très vite, dans une espèce d’impatience, d’imprudence même, à vouloir rattraper le temps perdu. Le Vietnam serait-il à l’aube d’un nouveau destin ? Mieux que ça, il y est déjà plongé.

La fête du Têt, le nouvel an vietnamien
[ image externe ]
Le 28 janvier 2017, nous entrerons dans l’année du Coq. Pour les Vietnamiens, le passage au nouvel an chinois est l’occasion d’une célébration particulière, la fête du Têt, au cours de laquelle les esprits des ancêtres reviennent sur terre le temps d’une unique journée. Au Vietnam et partout où réside sa diaspora, on fête l’événement à grand renfort de fleurs, de pétards et de banh chung. Petit tour d’horizon du Nouvel An vietnamien…
http://www.routard.com/mag_evenement/38 ... namien.htm

Vietnam : le delta du Mékong, au fil de l'eau
Image
Il y a le delta du Nil, et celui de l’Amazone, parmi les plus grands de la planète, mais aucun d’eux n’est aussi fertile et habité que le delta du Mékong, au Vietnam.

C’est le grenier à riz du pays, baigné par la « Mère des Eaux » venue du Tibet.

Dernier grand monstre sacré d’Asie, le Mékong y est tour à tour tranquille ou dévastateur.
Ce puissant souverain fluvial forme un royaume à part, entre terre et mer, où les flots gouvernent la nature et les hommes.
http://www.routard.com/carnets-de-voyag ... ekong.html
9 février 2016

Durant trois semaines en 2015, Laurie Paris et Chloé Oster ont exploré le Vietnam et nous ont fait parvenir une vidéo de leur périple.

Chloé a rejoint Laurie, qui vivait depuis 6 mois dans le pays, et toutes les deux sont parties découvrir les villes et la campagne vietnamiennes, remontant du Sud du pays vers le Nord, de Ho Chi Minh-Ville, en passant par Hoi An ou Hué et bien d’autres lieux, pour terminer à Sa Pa.

Entre superbes paysages, rencontres avec des Vietnamiens, balades en scooter et astuces tirées du guide, les deux routardes nous font découvrir le Vietnam en 8 minutes dans une vidéo légère et pleine d’humour qui donne envie de voyager.
[+] Culture Vietnam
Architecture

L'architecture vietnamienne fut portée sur les fonts baptismaux par plusieurs parrains qui l'influencèrent : Chinois au nord, Indiens et Khmers au sud. C'est d'abord dans le tracé des villes, les palais, temples, tombeaux impériaux et maisons communales qu'on découvre l'architecture vietnamienne traditionnelle.
Villes, tombeaux, palais étaient dessinés suivant des critères astrologiques et géographiques très précis. Pour déterminer le site, on appliquait ici la « géomancie », science prenant en compte la configuration des astres au moment de la recherche du site, et aussi, parfois, des histoires de yin et de yang.
Résultat : une fusion, une harmonie avec la nature tout à fait exceptionnelle, s'alliant au charme du site et au mystère de tous ces calculs et paramètres...

Des villes comme Hanoi et Huế, les grands tombeaux impériaux, les temples de Hoa Lư, etc., répondirent à cette architecture. La rencontre avec le bouddhisme permit à l'architecture vietnamienne de s'enrichir et de se détacher de l'influence chinoise.

Du point de vue technique, ce qui primait, c'était le toit. Aussi les architectes portaient-ils tous leurs efforts sur les piliers et la charpente, sculptée abondamment, contrairement à la charpente chinoise qui était avant tout laquée.
Ce sont surtout les temples qui exprimèrent cette autonomie. Construits en forme de H, ceints de murs sur trois côtés et d'un grand portique sur le devant, ils essaimèrent dans tout le Vietnam. Plus tard, c'est dans l'édification des maisons communales, dédiées aux génies protégeant les villages, que s'exprima pleinement l'art vietnamien, surtout du XVIIe au XIXe siècles.

Quant aux pagodes, elles suivent souvent le même plan : trois salles en parallèle reliées au milieu par un couloir ou de petits ponts. La première sert de vestibule ou de narthex, avec deux immenses génies. Au milieu, les brûle-parfums, les plateaux d'offrandes, les énormes grelots de prière en forme de carpe. Dans la dernière salle, les représentations des plus célèbres mandarins et bonzes et les bouddhas.

L'architecture rurale fait appel aux matériaux naturels : bois, bambou, palme, chaume de riz. Elle exprime deux influences : sur pilotis, c'est proche du style thaï ; de plain-pied, on est plus proche du style chinois.

Quant à l'architecture moderne, elle se distingue par le style colonial français aux réminiscences néoclassiques haussmanniennes, Art déco ou style villas de Cabourg. Elle fut relayée à l'indépendance par l'architecture soviétique néostalinienne, le monumental bétonné, dont l'un des plus beaux fleurons est la mairie de Hanoi.
Désormais, le style en vogue est résolument moderne : verre et acier ont pris le pouvoir. Bref, comme l'a dit un intellectuel vietnamien, la civilisation du Vietnam, c'est 1 000 ans de civilisation chinoise, 900 ans de civilisation vietnamienne et 100 ans de civilisation française.

Cinéma

La guerre a inspiré de nombreux cinéastes américains depuis les années 1960, tandis que les cinéastes français se sont intéressés plutôt à la guerre d'Indochine (1946-1954) ainsi qu'à l'époque coloniale.
Quant aux films tournés par des Vietnamiens, ils sont plus rares et parlent peu de la guerre (que la population veut oublier). Mais de jeunes Vietnamiens d'outre-mer ont signé quelques petits chefs-d'œuvre d'originalité comme L'Odeur de la papaye verte ou encore Cyclo, (interdit au Vietnam !).
Image
Quang Binh Quan, province Quang Binh

Image
Le pont The Huc, Hanoi

Image
Baie Lang Co, centre du Vietnam

Image
La baie d'Ha Long

Image
Hoian en saison de pluie ( Novembre)
Source: Image et Image


Image
J'aurais adoré découvrir ce pays d'Asie, pas encore tout à fait totalement civilisé à la mode occidentale, bien qu'ils y courent à petits pas...
JiDé
2 x
Zaphale, Urs
sur Image, avec tous mes Potos :jidé:
Répondre