Les Nouvelles:

Pour les invités, n’hésitez pas !!, entrez !!, on ne mord pas :rires4: :yè:

La discographie du Polo

Tout ce qui concerne la musique, classique, Pop, Rock, Hip Hop, R&B, Rap,reggae, Métal, variétés, Classique, votre collection musicale, albums ou Cd que vous voulez nous faire découvrir.

Modérateur : JiDé

Répondre
Avatar du membre
Zaphale
Le chasseur d'images
Messages : 3844
Enregistré le : lun. 21 déc. 2015 20:23
Localisation :
x 12150

Re: La discographie du Polo

Message par Zaphale » dim. 29 avr. 2018 09:45

Aucun problème Polo , le terme "musique classique" est un gros fourre-tout de toutes façons :e_wink:
4 x
JiDé, Hugul, Xsara75, xs4u
Mon psychiatre m'a conseillé d'écrire une lettre aux gens que je déteste puis de les brûler.
C'est fait... Maintenant je fais quoi avec les lettres ?
Avatar du membre
Pol
Le frérot du JiDé
Messages : 2150
Enregistré le : mar. 22 déc. 2015 13:10
Localisation : Galice (espagne)
x 2425
Genre :
Zodiaque :

Re: La discographie du Polo

Message par Pol » dim. 29 avr. 2018 19:55

Yes, exactement ! C'est pourquoi lorsque je ferai mon post sur les "différentes" musiques, je parlerai plutôt de périodes : période médiévale, baroque, classique, ...

Je me sens motivé, là, ça va pas tarder ...
5 x
Hugul, Zaphale, JiDé, Xsara75, xs4u
Avatar du membre
Pol
Le frérot du JiDé
Messages : 2150
Enregistré le : mar. 22 déc. 2015 13:10
Localisation : Galice (espagne)
x 2425
Genre :
Zodiaque :

Re: La discographie du Polo

Message par Pol » dim. 29 avr. 2018 21:18

Pour comprendre la musique, les compositeurs, il est nécessaire d'avoir cette approche (succincte) sur
Les différentes périodes de la musique
La musique (période) médiévale, allant d'environ de l'an 800 à l'an 1600. deux sortes la caractérisent : d'une part la musique sacrée (religieuse), principalement les chants grégoriens. d'autre part, la musique profane: c'est la musique de divertissement des trouvères et troubadours. Plus tard, au XIIe et XIIIe siècle viendra la musique polyphonique, plus riche, plus "colorée", et avec elle, les premières formes instrumentales et premiers instruments de musique plus "sophistiqués", comme le "traverso", ancêtre en bois de la flûte traversière aujourd'hui en métal, le luth, la vielle, etc ... Le système de notation (aujourd'hui do, ré, mi, ...) était très simpliste (les neumes, qui indiquaient simplement s'il fallait baisser ou monter la voix : plus grave ou plus aigu), mais la musique se jouait davantage par transmission orale. Il faudra attendre le XIe siècle pour l'invention de la portée et l'élaboration du système de notation encore utilisé de nos jours.

Un exemple de musique médiévale, par Guillaume Dufay (env.1400-1474) - Ave Maris Stella
A suivre : la musique baroque approximativement de 1600 à 1750
5 x
Zaphale, Hugul, JiDé, Xsara75, xs4u
Avatar du membre
Pol
Le frérot du JiDé
Messages : 2150
Enregistré le : mar. 22 déc. 2015 13:10
Localisation : Galice (espagne)
x 2425
Genre :
Zodiaque :

Re: La discographie du Polo

Message par Pol » mar. 1 mai 2018 00:35

La musique (période) baroque : ce terme contient l'idée d'une forme irrégulière, voire bizarre, et implique à l'origine une nuance péjorative. Il s'applique à un style dans l'histoire de tous les arts, y compris la musique, et correspond à une époque située entre 1600 et 1750 environ. Le baroque (en musique) est né avec l'invention de la basse continue (technique d'improvisation et d'accompagnement d'une partie à partir d'une basse chiffrée. Les instruments utilisés pour réaliser cette partie forment le continuo. Le continuo est constitué d'un ou plusieurs instruments monodiques graves — violoncelle, viole de gambe, basson... — qui jouent la ligne de basse écrite, et un ou plusieurs instruments harmoniques — clavecin, orgue, théorbe, luth, guitare baroque... — qui réalisent, c'est-à-dire qui complètent l'harmonie) (Wiki).
Le baroque inclut le goût de l'ornementation et de la virtuosité, souvent poussé par la vanité humaine à des excès. Le baroque révèle le besoin de créer un monde irréel, extravagant, peuplé de contrastes bien marqués comme, en musique, ceux entre forte et piano. A cette époque apparaissent l'opéra, l'oratorio, la cantate. La musique instrumentale se développe (concerto, sonate, les musiques pour clavier : clavecin, pianoforte, orgue), et se divisent en trois groupes : église (chiesa), chambre (camera), et théâtre, puisque le baroque est un spectacle permanent.
Quelques compositeurs de l'époque baroque : Allegri (son miserere est sublime), Albinoni, Bach, Charpentier, Lulli, Pachelbel, Purcell, Haendel, Rameau, Telemann, Vivaldi, ...

Gregorio Allegri - Miserere
Dès les premières années, le Vatican avait interdit de reproduire le Miserere ou de le diffuser afin d'en préserver le caractère unique. À l'époque, l'idée même de droit d'auteur n'était pas encore née, et on raconte que le transcrire ou le chanter ailleurs qu'en ces lieux aurait été puni d'excommunication, spécialement pour les choristes qui étaient les seules personnes à même de diffuser l'œuvre dans son intégralité.... Selon de nombreuses lettres, en 1770, Mozart, âgé de quatorze ans, réussit à retranscrire l'œuvre après seulement une ou deux écoutes. Alors qu'il visitait Rome, avec son père Leopold, il eut la chance de pouvoir écouter le Miserere le mercredi de la Semaine sainte, le 11 avril. Le soir même, il retranscrivait le morceau de mémoire (Wiki).

Antonio Vivaldi - Les Quatre Saisons - Le Printemps



Marc-Antoine Charpentier - Te Deum (extrait)



A suivre : la période classique approximativement de 1750 à 1800/1810
5 x
JiDé, Zaphale, Hugul, Xsara75, xs4u
Avatar du membre
Pol
Le frérot du JiDé
Messages : 2150
Enregistré le : mar. 22 déc. 2015 13:10
Localisation : Galice (espagne)
x 2425
Genre :
Zodiaque :

Re: La discographie du Polo

Message par Pol » mar. 1 mai 2018 23:14

La période classique (le classicisme) Période allant de 1750 (on prend comme référence la mort de J-S Bach) à environ 1820. Il n'y a pas de date précise, rigoureuse : les courants se superposent. Mozart nait et meurt dans la période classique. Beethoven nait dans le période classique et meurt dans la période romantique. Haydn, considéré comme le "père" de la musique classique, nait dans la période baroque et meurt dans la période classique. Fini le goût de l'ornementation et de la virtuosité cher au baroque, place à la musique structurée, construite comme on construit une cathédrale : belle et solide.
La musique de la période classique obéit à des règles très strictes. Elle est d’une grande simplicité : l’harmonie cède sa place à la mélodie ; les accords compliqués de la musique baroque ne sont plus utilisés, on leur préfère des accords parfaits simples de dominante, tonique, sous dominante, septième… La basse continue chère au baroque disparaît. La musique de la période classique est faite de contrastes, et l’on voit se développer dans les morceaux classiques une tension dramatique que met parfaitement en valeur la structure musicale reine de la période classique, la sonate, qui se nourrit de la tension dramatique créée par deux thèmes chacun d’une tonalité différente (lamusiqueclassique.com).
Le piano-forte (piano) acquiert ses lettres de noblesse et est en passe de devenir un instrument-roi, capable de jouer fort (forte) ou doux (piano). C’est à cette période également que se développent les sonates, quatuors, concertos et symphonies. C’est aussi la naissance du grand orchestre symphonique (La Quinte Juste). La musique classique recherche l’équilibre et la perfection des formes et du langage musical, que ce soit au niveau du rythme, de la mélodie ou des harmonies. Les compositeurs de cette époque recherchent la rigueur, l’élégance et la légèreté.
Principaux compositeurs classiques : Joseph Haydn (1732-1809) Ami de la famille Mozart, considéré comme l'initiateur du mouvement classique. Christoph Willibald, Ritter von Gluck (1714-1787) Il a transformé l'opéra avec sa célèbre « réforme » visant à introduire le naturel et la vérité dramatique (Wiki). Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) Mort à trente-cinq ans, il laisse une œuvre impressionnante (626 œuvres sont répertoriées dans le catalogue Köchel) (Wiki). Ludwig van Beethoven (1770-1827) principalement connu pour ses symphonies, mais a également excellé dans la musique de chambre et les sonates.

Joseph Haydn : Quatuor en Ut majeur "L'Empereur" Op. 76/3 - 2nd mouvement - Si ça vous parle, ne cherchez plus : c'est l'hymne allemand
Le génie parmi les génies, le compositeur des compositeurs, mort à 35 ans dans la misère, jeté dans la fosse commune : Wolfgang Amadeus Mozart - Concerto pour piano et orchestre N°21 - deuxième mouvement Andante


Ludwig van Beethoven - Symphonie N°9 - 4ème mouvement - Finale - Si ça vous parle, ne cherchez plus : c'est l'hymne européen
Modifié en dernier par Pol le mer. 2 mai 2018 10:06, modifié 1 fois.
5 x
Hugul, Zaphale, JiDé, Xsara75, xs4u
Avatar du membre
Hugul
Le Touriste aux 10 000 posts
Messages : 10890
Enregistré le : ven. 10 nov. 2017 13:35
Localisation :
x 7457
Genre :
Zodiaque :

Re: La discographie du Polo

Message par Hugul » mer. 2 mai 2018 00:12

Merci Pol! :bien: :chinois: :amities:
4 x
Zaphale, JiDé, Xsara75, xs4u
Avatar du membre
Pol
Le frérot du JiDé
Messages : 2150
Enregistré le : mar. 22 déc. 2015 13:10
Localisation : Galice (espagne)
x 2425
Genre :
Zodiaque :

Re: La discographie du Polo

Message par Pol » mer. 2 mai 2018 21:12

Mais de rien, Hugul, c'est aussi mon plaisir. J'ai commencé à travailler sur la période romantique, je posterai peut-être ce soir ...
5 x
Hugul, JiDé, Zaphale, Xsara75, xs4u
Avatar du membre
Zaphale
Le chasseur d'images
Messages : 3844
Enregistré le : lun. 21 déc. 2015 20:23
Localisation :
x 12150

Re: La discographie du Polo

Message par Zaphale » mer. 2 mai 2018 23:58

@Pol bon je commence à prendre du retard la :g335c: va falloir que je rattrape tout ça mais ça va trop vite avec les posts sur "le coup de coeur du jour" et "ce que vous écoutez la maintenant" je suis grave à la bourre moi :xd:
En tout cas merci, j'ai de quoi écouter et découvrir pendant quelques temps :bien:
4 x
Hugul, JiDé, Xsara75, xs4u
Mon psychiatre m'a conseillé d'écrire une lettre aux gens que je déteste puis de les brûler.
C'est fait... Maintenant je fais quoi avec les lettres ?
Avatar du membre
Pol
Le frérot du JiDé
Messages : 2150
Enregistré le : mar. 22 déc. 2015 13:10
Localisation : Galice (espagne)
x 2425
Genre :
Zodiaque :

Re: La discographie du Polo

Message par Pol » jeu. 3 mai 2018 00:22

La période romantique : dans l'histoire de la musique occidentale, on a coutume de parler de période "romantique" pour les deux premiers tiers du XIXe siècle , et de qualifier de "romantisme" le courant musical qui s'est alors développé, comme il y eut un romantisme littéraire, pictural, etc. Les traits propres au romantisme sont la mise en valeur de l'expression individuelle, et l'identité nationale, thèmes humaniste et révolutionnaires. Bien que "classique", le père du romantisme en musique est Beethoven, avec un début d'exacerbation de l'expression individuelle des sentiments par la musique. Si la musique baroque et classique connaissaient déjà le pathétique et l'expression, c'est le romantisme qui introduit cette dimension individuelle de l'expression, référée à un "Je". Un "Moi" qui est l'auteur et auquel s'identifie l'auditeur.
La symphonie et l'opéra se développent davantage et arrivent de nouveaux "concepts" (Europe du Nord et de l'Est) : Le poème symphonique pour affirmer encore plus son identité nationale (Smetana, Grieg, Liszt, ...), le lied (chant)(Schubert, Brahms, Malher, ...). En Italie, c'est sur la scène, dans les genres dramatiques, qu'elle va reconquérir une certaine suprématie localisée dans l'opéra, mais perdue dans les autres genres. Les compositeurs français ont accumulé du retard, mais vont le rattraper avec le lyrisme (Gounod, Bizet, Berlioz, ...)
Les créations musicales s'inspirent d’œuvres littéraires de Goethe, Shakespeare, Virgile, ... (Le mythe de Faust est le mythe clé du romantisme, puisqu'il traite de l'individu dans son destin face au reste du monde). Elles (les créations musicales) demandent plus de travail, se veulent plus longues, et le "catalogue" du compositeur comprend souvent quatre à cinq fois moins d’œuvres (opus) qu'aux siècles précédents.
En réaction contre les tendances "dissolvantes" du romantisme (lors du dernier tiers du XIXe siècle) par rapport à la pureté et à l'autonomie de la musique, est née, au sein même du romantisme et des conditions mêmes qui l'ont suscité, une réaction "néoclassique" (Brahms, Mendelssohn, Schumann). Cette réaction néoclassique vers une musique plus "objective", se voulant plus proche d'un rapport quotidien, familier, dépassionné à la musique, n'a pas pu grand chose et n'a rien changé à l'état d'esprit romantique qui perdure toujours de nos jours, malgré tous les noms que l'on puisse trouver tels que "moderne", "contemporain", ... La musique romantique et ses compositeurs attendent toujours leur "Sauveur", (mission qui fut autrefois "confiée" malgré lui, à Pierre Boulez) qui viendra la régénérer.

Quelques compositeurs de l'époque romantiques :
- Allemagne/Autriche : Schubert (le doux Franz), Weber, Mendelssohn, Schumann, Suppé, Strauss (fils), Brahms, Bruckner, Mahler
- Pologne/ Hongrie/Pays de l'Est : Chopin, Liszt, Smetana, Dvořák
- Europe du nord : Grieg, Sibelius
- Russie : Borodine, Moussorgski, Tchaïkovski, Rimski-Korsakov, Glazounov, Rachmaninov
- Italie : Paganini, Rossini, Verdi, Puccini
- Espagne : Albéniz
- France : Berlioz, Gounod, Offenbach, Lalo, Saint-Saëns, Delibes, Bizet, Chabrier, Fauré, Dukas

Jacques Offenbach - Orphée aux Enfers - Ouverture. Si ça vous parle, ne cherchez plus : c'est les Folies Bergères


Poème symphonique d'Edvard Grieg - Peer Gynt Suite No. 1 Op. 46


Symphonie d'ouverture de Gioacchino Rossini - La Pie Voleuse. Si ça vous parle, ne cherchez plus : ça a tellement servi de générique pour émissions, musique de pub, ...
Modifié en dernier par Pol le jeu. 3 mai 2018 00:49, modifié 1 fois.
5 x
Hugul, JiDé, Zaphale, Xsara75, xs4u
Avatar du membre
Pol
Le frérot du JiDé
Messages : 2150
Enregistré le : mar. 22 déc. 2015 13:10
Localisation : Galice (espagne)
x 2425
Genre :
Zodiaque :

Re: La discographie du Polo

Message par Pol » jeu. 3 mai 2018 00:32

Zaphale a écrit :
mer. 2 mai 2018 23:58
@Pol bon je commence à prendre du retard la :g335c: va falloir que je rattrape tout ça mais ça va trop vite avec les posts sur "le coup de coeur du jour" et "ce que vous écoutez la maintenant" je suis grave à la bourre moi :xd:
En tout cas merci, j'ai de quoi écouter et découvrir pendant quelques temps :bien:
Dépêche-toi, mon Zaph', effectivement ça va très vite, plus vite que je ne le pensais, mais il y a longtemps que ça couve et que j'y pensais dans ma tête. Le travail de contrôle des connaissances est fastidieux, et j'espère ne pas avoir raconté trop d'âneries.
Avec l'époque romantique s'achève cette approche sur les périodes de la musique. Je continue bien sûr de présenter les compositeurs, peut-être plus tard quelques interprètes instrumentaux ou/et vocaux, chefs d'orchestres, quelques "temples" de la musique... A suivre !
Merci pour votre soutien
5 x
Hugul, JiDé, Zaphale, Xsara75, xs4u
Répondre